De la nécessité de transformer les politiques publiques locales pour répondre aux défis du vieillissement

Le 18 septembre 2018

En France, les plus de 60 ans représentaient 16,1 % de la population totale en 1946, 17,0 % en 1980 et ils en représentent désormais 25,9 % (INSEE, 2018). C’est à cette évolution de la part des plus âgés que fait référence l’expression « vieillissement démographique », introduite par Alfred Sauvy, dès 1928. Comment les politiques publiques prennent en compte ces profondes modifications de la structure démographique ? Concrètement, que change le vieillissement de la population à l’usage qu’ont les habitants du territoire et en quoi cela nécessite-t-il une adaptation des politiques publiques ?

OU
Abonnez-vous à la revue des Horizons publics
Formule intégrale
6 numéros + 4 hors-séries + accès lllimité au site et aux archives
S'abonner
A retrouver dans le dossier
Par
Angélique Giacomini

Angélique Giacomini

Doctorante en sociologie et chargée de formation et de la recherche au RFVAA

CNRS et Réseau francophone des villes-amies des aînés (RFVAA)