Revue

Dossier

Manifeste pour une prospective pragmatique

Nuage de mots clefs pour la prospective
La prospective devient aujourd'hui une fonction ressource dans les collectivités locales, elle est transversale et permet d'élaborer une stratégie de territoire en posant les bonnes questions avant de chercher à y répondre.
©Horizons publics
Le 24 mars 2021

« Prospective » : le terme est impressionnant. L’ambition peut même paraître démesurée, voire inespérée. Alors que l’humanité est confrontée à des crises inédites (sanitaire, économique, démocratique, écologique, etc.) qui semblent interdire toute certitude, qui peut sérieusement croire aujourd’hui qu’il est possible de savoir de quoi demain sera fait ?

 

Par le club prospective de l'ADGCF

Dans un tel contexte, dédier du temps et de l’argent à la prospective peut sembler vain.

Au sein du club prospective de l’Association des directeurs généraux des communautés de France (ADGCF), nous sommes au contraire convaincus que, quelle que soit la taille de la collectivité, le développement au sein des services d’une fonction prospective pérenne et transversale est indispensable pour définir, choisir et accompagner les transitions qui s’imposent face aux bouleversements que connaissent nos territoires.

Tout d’abord parce que les collectivités locales organisent les services à la population, mettent en œuvre des politiques publiques, définissent les équipements et infrastructures nécessaires à la vie économique, sociale et culturelle d’un territoire, tout en veillant à la préservation de ses ressources.

À ce titre, et tout particulièrement dans le cas des intercommunalités, elles se doivent d’articuler des réponses à court terme à des besoins urgents et visions d’avenir partagées. Les intercommunalités sont également les artisans des stratégies de développement territorial à une échelle permettant la proximité avec les citoyen·nes.

Ensuite, parce que la prospective a évolué. Elle a changé avec le monde qu’elle s’efforce d’interroger. L’ère de la prospective par et pour les expert·es est révolue.

Nous sommes aujourd’hui passés à une prospective plus sociétale, qui fait le pari de l’hybridation avec d’autres pratiques qui ont aussi à cœur de renouveler l’action publique locale (dialogue citoyen, évaluation, innovation publique, etc.).

Associant élu·es, services et société civile pour penser ensemble l’avenir du territoire, la prospective s’avère désormais plus accessible et ouverte. Au sein du club, nous cultivons cette diversité d’approches et de pratiques.

Enfin, parce que les bénéfices de la prospective vont bien au-delà d’une lecture des futurs possibles et souhaitables : il s’agit certes d’une démarche de projection dans l’avenir, mais surtout d’une démarche ancrée dans le présent qui permet de contextualiser les actions mises en place, de croiser les expériences et les connaissances et de construire une vision puis une action collectives.

Aux prémices de ce nouveau mandat communal et intercommunal, nous avons donc souhaité proposer ce manifeste Pour une prospective pragmatique. Il s’adresse en priorité aux élu·es, aux dirigeant·es de collectivité qui envisagent de se lancer dans ce type de démarche ou qui hésiteraient encore à sauter le pas.

Pourquoi faire de la prospective ? Pour améliorer le service public !

La fonction prospective revêt des formes variées et l’intérêt de développer ces missions dans les structures locales est à promouvoir auprès des dirigeant·es de structures locales. Ceux qui font le choix de déployer une fonction prospective voient l’intérêt de développer une expertise locale avec une vision qui profite à tous avec des bénéfices cumulatifs. On fait de la prospective pour de nombreuses raisons et pas seulement pour une ! La prospective devient aujourd’hui une fonction ressource dans les collectivités, elle est transversale et permet d’élaborer une stratégie de territoire en posant les bonnes questions avant de chercher à y répondre !

Comment faire de la prospective ?

Il existe différents profils et approches de la prospective qui tendent à se diversifier. Historiquement assimilée à des démarches d’aménagement de territoire et de planification, la fonction de prospectiviste est aujourd’hui assurée par des profils aux missions très variées : dialogue citoyen, démocratie participative, innovation publique, transformation, observatoire, contractualisation, coopérations inter-territoriales, etc.

À l’image des membres du club, cette fonction revêt une diversité de profils, d’approches et de pratiques mais correspond, pour finir à une posture, un état d’esprit et des méthodes partagés par tous et toutes.

Quelques pistes

Une affaire de posture…

  • soyez convaincu·e que l’avenir n’est pas écrit d’avance, qu’il se prépare et qu’ensemble on voit et on va plus loin ! ;
  • soyez à l’écoute de la diversité des points de vue : élu·es, habitant·es, agents, expert·es, acteur·rices économiques, sociaux, culturels, etc., toutes et tous ont une pierre à apporter à l’édifice ! ;
  • avancez dans les incertitudes ;
  • imaginez, osez, essayez, soyez impertinent·es ! ;
  • faites des pas de côté pour voir la réalité sous un autre angle ;
  • méfiez-vous des idées reçues ;
  • entretenez votre curiosité et regardez ce qui émerge ici et ailleurs.

…mais aussi de méthode !

  • stimulez l’intelligence collective pour faciliter, organiser le débat et dépasser les clivages ;
  • croisez les regards et les expertises et sortez des réflexions sectorielles ;
  • n’oubliez pas de regarder d’où vous partez : le passé et le présent ont beaucoup à nous dire sur les futurs possibles, un coup d’œil dans le rétroviseur peut aider à se lancer ;
  • tissez des liens, notamment avec le monde de la recherche et les universitaires ;
  • définissez un programme annuel, mobilisez et gardez le rythme, vous créerez progressivement une culture de la prospective ;
  • rendez lisibles les enseignements de la prospective auprès des élu·es, des acteur·rices, des agents, des habitant·es ;
  • évaluez les résultats de ces démarches et leur prise en compte dans les décisions politiques.
Manifeste 10 bonnes raisons Prospective

Pour adhérer au club prospective des collectivités territoriales : clubprospective@adgcf.fr

×
×

A lire aussi