L’après-Covid19 : les collectivités locales sur la piste d’un tourisme plus responsable ?

golfe du Morbihan
L’Office de Tourisme Golfe du Morbihan Vannes Tourisme a mis en place la Charte du voyageur pour un tourisme plus responsable.
©© A.Lamoureux - Golfe du Morbihan Vannes tourisme
Le 4 juillet 2020

« Le tourisme fait probablement face à la pire épreuve de son histoire moderne, (…) son sauvetage est donc une priorité nationale », déclarait l'ancien premier ministre Edouard Philippe, le 14 mai dernier, avant d'annoncer un plan de relance inédit de 18 milliards d’euros pour relancer ce secteur-clé, qui représente 8 % de la richesse nationale et 2 millions d’emplois.

 

Face à cette nouvelle donne touristique, les territoires et les collectivités locales doivent explorer de nouvelles voies en misant davantage sur le développement durable, l'innovation et le slow tourisme. Avec la crise du Covid19, c'est tout le secteur du tourisme qui va devoir se réinventer et repenser son modèle. Avec en toile de fond, les bases d’un tourisme moins carboné, plus responsable et plus durable.

 

À quoi ressemblera le tourisme post-Covid-19 ? Difficile à dire, mais la balle est dans le camp des collectivités territoriales qui multiplient les initiatives pour gagner en résilience face aux aléas tant sanitaires, climatiques qu'économiques (Slow Tourisme Lab, « Charte du voyageur », Manifeste pour un Tourisme Bienveillant, intégrer dans la stratégie de promotion les impacts environnementaux et sociétaux).

A lire aussi