Revue

Dossier

La « start-upisation » des fonctions juridictionnelles : mode saisonnière ou plus-value réelle ?

Le 5 août 2019

Permanence pénale numérique, assistance dans le choix des mandataires affectés à la protection des majeurs, audience correctionnelle intégralement dématérialisée, le monde judiciaire est déjà en voie de digitalisation accélérée, qui préfigure ce que pourrait être « une justice algorithmique ». Auteur d’un essai, Le tribunal des algorithmes1, Emmanuel Poinas s’interroge sur l’art de juger à l’ère des nouvelles technologies.

A lire aussi