Revue

Dossier

Le « modèle italien » des biens communs entre administration partagée, démocratie participative et pratiques d’autogestion

Le 2 décembre 2019

Naples et Bologne représentent les deux municipalités italiennes les plus avancées en matière de politiques urbaines de gestion des biens communs. Bologne a notamment donné naissance au « règlement d’administration partagée », permettant aux habitants de s’occuper directement des biens communs urbains. Quelles sont les limites du « modèle italien » ? Sa transposition dans l’ordre juridique français est-elle possible ?

OU
Abonnez-vous à la revue des Horizons publics
Formule intégrale
6 numéros + 4 hors-séries + accès lllimité au site et aux archives
S'abonner

A lire aussi