Rétablir la confiance dans les acteurs publics

Le 2 mai 2018

Les origines de la crise de confiance dans l’action publique sont plurielles. Conflits d’intérêts, pantouflage, affaires diverses, phobie administrative, frais de taxis illégaux sont la face émergée de l’iceberg. Or l’outillage législatif existe. Et il se renforce. Mais le respect des dispositions législatives réside pour une large part dans les convictions, les comportements et les principes des acteurs publics.

OU
Abonnez-vous à la revue des Horizons publics
Formule intégrale
6 numéros + 4 hors-séries + accès lllimité au site et aux archives
S'abonner
Au sommaire de ce numéro
A retrouver dans le dossier
Par