Anne Leroy: «Pour les territoires, les tiers-lieux ont un vrai intérêt car ce sont des espaces de création, de développement professionnel et d'inclusion sociale»

Anne Leroy avec le chercheur Martin Locret-Collet
Anne Leroy, membre du Plateau urbain, avec le chercheur Martin Locret-Collet recruté par la coopérative pour travailler sur un outil de mesure d'impact de Plateau urbain sur le territoire.
Le 22 octobre 2019

Si les tiers-lieux vous intéressent, vous avez forcément entendu parler des Grands Voisins. Mais vous ne savez pas forcément que derrière cet incroyable projet parisien dont la renommée a largement dépassé le territoire du 14e arrondissement se cache Plateau Urbain, une jeune Coopérative spécialiste de l’urbanisme transitoire. Acteur de référence dans l’exploitation des interstices urbains pour des projets à impact, Plateau urbain anime actuellement 57 000 m² de tiers-lieux, dont bénéficient 900 structures en France. Anne Leroy, membre de la coopérative, commente pour Horizons publics l’actualité. Elle revient notamment sur les programmes interministériels dédiés aux tiers-lieux, sur l’innovation dans les territoires et sur l’impact social et environnemental des projets d’urbanisme transitoire.

OU
Abonnez-vous à la revue des Horizons publics
Formule intégrale
6 numéros + 4 hors-séries + accès lllimité au site et aux archives
S'abonner

A lire aussi