Les collectivités territoriales face au défi de la rationalisation budgétaire

Le 22 mai 2018

Quels sont les enjeux qui président à construire une vision comptable de l’emploi public territorial ? Comment les communes et les intercommunalités interviennent-elles pour réduire leurs charges de personnel ? Quelles sont les stratégies déployées pour assurer une relative acceptabilité des mesures de rationalisation budgétaire engagées ? Quels effets ces actions peuvent-elles avoir sur certaines catégories de personnels ? Le dernier numéro de la Revue français d’administration publique (RFAD) consacre un large dossier à l’emploi public local et à la rationalisation budgétaire.

Des années 1980 à 2000, les collectivités ont engagé des politiques de rationalisation budgétaire pour réduire leurs charges de fonctionnement mais à condition que l’État ne réduise pas leur autonomie financière. À partir de la fin des années 2000, l’État a développé des politiques plus interventionnistes en gelant, puis réduisant les dotations qu’il verse aux collectivités. Cette évolution, dans la droite ligne du renforcement de la discipline budgétaire définie par l’Union européenne, a eu des conséquences non seulement sur la dynamique de l’emploi dans les collectivités, sur la maîtrise des dépenses de fonctionnement, mais aussi sur le renouveau du management public local. Un dossier qui fait le point sur ces phénomènes, en mettant l’accent sur les enjeux institutionnels, politiques et managériaux induits par l’impératif de rationalisation budgétaire.

L'emploi public local et la rationalisation budgétaire, RFAP, n°164