L’exclusion numérique des personnes âgées

L'exclusion numérique des personnes âgées
Le 5 décembre 2018

Les petits frères des pauvres ont publié, à l’occasion de la journée internationale des personnes âgées le 1er octobre dernier, leur rapport consacré cette année à l’exclusion numérique des personnes âgées. Cette étude met en lumière plusieurs statistiques chocs et formule 14 recommandations.

En moyenne, plus d’un quart des 60 ans et plus sont considérés comme en exclusion numérique (cette statistique approchant les deux tiers pour les plus de 80 ans).

Parmi les internautes, 65 % n’ont jamais bénéficié d’une aide ou d’une formation. Les autres ont majoritairement été aidés par les enfants, petits enfants ou autres membres de la famille. Pour les seniors, Internet permet principalement de maintenir le lien social (échanges de mails, de photos, etc., avec la famille et les proches) et à se tenir informé.

Pour ce qui est des questions de démarches administratives en ligne, 35 % des internautes déclarent avoir déjà renoncé à aller au bout d’une démarche car elle était trop compliquée. Pour prendre un exemple concret : un quart des 60 ans et plus vont demander de l’aide à leur entourage pour la télédéclaration l’année prochaine. À noter que le rapport apporte une nuance à ces statistiques : ceux qui n’utilisent pas Internet ne l’expliquent pas seulement par un manque de maîtrise mais aussi par un manque d’intérêt.

À l’heure des nombreux discours sur le numérique inclusif, ce rapport semble tomber à pic. Reste à suggérer aux pouvoirs publics de prendre en compte les 14 propositions formulées par les petits frères des pauvres. Le rapport est téléchargeable en intégralité… en ligne !

https://www.csa.eu/fr/survey/lexclusion-numerique-des-personnes-agees

Par