#Reset2019 : des coalitions d'acteurs en ordre de marche pour réinventer le numérique

Reset2019
Le 13 décembre 2019

Se rassembler, engager des actions et influer sur les décisions pour réinventer un numérique souhaité et non subi. C'est à partir de ce mot d'ordre que se sont réunis, à l'initiative de la Fondation Internet Nouvelle génération (Fing), le 3 décembre dernier au siège social du site Leboncoin à Paris, près de 180 participants (chercheurs, entreprises, associations et acteurs publics) pour lancer le programme #RESET 2019-2022. De nombreuses personnalités de l'écosystème du numérique ont fait le déplacement pour soutenir cette démarche.

 

Une journée de réflexion, de partage mais aussi d'action pour former les premières coalitions d'acteurs engagés dans la transformation du numérique à l'échéance 2022. À l'occasion de cette conférence de lancement,  nous sommes allés à la rencontre de Jacques-François Marchandise, délégué général de la Fing, pour en savoir plus sur cette démarche et le rôle que peuvent jouer les acteurs territoriaux.

 

 

Est-ce qu'on veut un numérique qui nous calcule, ou être aux manettes ? Les jeux sont-ils faits ? Y-a-t-il encore des marges de manœuvre pour sortir du modèle des GAFAM ? Comment faire pour défendre des technologies au service de valeurs plus démocratiques, plus équitables, plus durables ? Le numérique ne doit-il pas être un levier d’enrichissement du travail plutôt qu'un outil d'asservissement ? Comment essayer d’influer pour un futur numérique meilleur ? Quelle société voulons-nous construire pour les générations futures ? Comment ré-aligner les intérêts privés et les intérêts communs ? Quel est le bon équilibre entre les hommes, les machines, la planète ? Comment accompagner "les patrons effondrés" et mettre en place une nouvelle ingénierie de la déconstruction et du renoncement pour faire face aux transitions ?

Toutes ces questions posées lors de cette conférence de lancement vont animer la communauté #Reset jusqu'en 2022 pour tenter de concevoir et de bâtir un autre numérique fondé autour de 7 principes essentiels (inclusif, frugal, démocratique, protecteur, innovant, capacitant, équitable).

L'ambition de cette démarche inédite est de tenter de répondre, en actes, à la question "Quel numérique voulons-nous ?", de travailler à l'impact de la société sur le numérique, en prenant en compte les enjeux éthiques, démocratiques, sociaux, territoriaux, environnementaux pour en faire des principes d'action et des défis d'innovation.

#RESET 2019-2022 : ENGAGER UN PROGRAMME COLLECTIF

Pour passer de la réflexion à l'action, la Fing et ses partenaires (ADEME, la Métropole Européenne de Lille, la 27e région, Le groupe La Poste, la Maif, Orange, Berger-Levrault et Vraiment Vraiment) engagent un programme collectif à vocation d'impact, avec l'objectif - immodeste mais vital - de "réinventer le numérique" : travailler concrètement à changer certaines conditions-clés dans lesquelles il se développe, afin qu'il contribue plus clairement au bien commun.

Le mode opératoire de ce dispositif sera collectif : il s’agira d’imaginer et de faire émerger des coalitions d'acteurs hétérogènes qui s'accorderont sur des objectifs à court-moyen terme (échéance 2022), pour arriver à de premiers résultats concrets. 

L’ambition de la FING est de rassembler des acteurs et des citoyens prêts à s’engager à participer, par leurs actions, à l’émergence d’un numérique « choisi » et dont nous pouvons être fiers.

 

A lire aussi