Un Manifeste pour changer le secteur public

Manifeste 10 propositions pour un secteur public
Les étudiant(e)s à l'origine du "Manifeste : 10 propositions pour le secteur public que nous voulons pour demain", publié le 1er octobre 2020.
Le 1 octobre 2020

« 10 propositions pour le secteur public que nous voulons pour demain », c’est le titre d’un Manifeste publié le 1er octobre 2020 par des étudiants de tous les horizons, soutenu par Profil Public, plateforme d'attractivité RH dédiée au secteur public.

En finir avec les parapheurs, valoriser l’implication des agents, faire évoluer les pratiques managériales, accélérer la diversification du recrutement, favoriser la transparence sur les écarts de salaires, généraliser la digitalisation des procédures de travail, proposer le télétravail à la demande, personnaliser les espaces de travail, rapprocher les agents des usagers ou encore mieux reconnaître les compétences des agents…

Ce sont quelques-unes des propositions concrètes avancées dans ce Manifeste, dont l’objectif est de marquer les esprits et d’obtenir le plus de signatures possibles pour engager la révolution nécessaire du recrutement et des pratiques RH dans le secteur public.

Manifeste 10 propositions pour un secteur public

Les 10 propositions du Manifeste pour le secteur public

  1. Nous souhaitons une organisation du travail dynamique et des procédures agiles.
  2. Nous souhaitons un management souple, basé sur la confiance et la coopération.
  3. Nous souhaitons des procédures d’accès et de recrutement fluides et transparentes.
  4. Nous souhaitons que l’écart salarial entre privé et public ne soit plus une raison de ne pas rejoindre le service public.
  5. Nous souhaitons des outils de travail digitaux, modernes et créatifs.
  6. Nous souhaitons nous réinventer tous les jours.
  7. Nous souhaitons plus d’équilibre entre vie professionnelle et vie privée.
  8. Nous souhaitons un cadre de travail plus attractif.
  9. Nous souhaitons que le contact avec les usagers soit davantage favorisé.
  10. Nous souhaitons être fiers de travailler dans le service public.
Manifeste 10 propositions pour un secteur public

Lire le Manifeste dans son intégralité 

Pourquoi le secteur public n’attire plus autant les jeunes ?

Fruit d’un questionnaire en ligne auquel plus d’une centaine d’étudiant.e.s ont répondu et d’une quinzaine d’entretiens personnalisés menés pendant le confinement, ce Manifeste est partie d’un constat simple : pourquoi le secteur public n’attire plus autant les jeunes ?

« Le secteur public offre des opportunités incroyables pour les jeunes qui veulent s’investir au service de l’intérêt général ou donner du sens à leur travail, une tendance qui s’est renforcée avec la crise sanitaire, mais il n’attire plus autant », explique Alma Meyer, étudiante en 4e année à Sciences Po Lille et présidente de la Junior entreprise dans le même établissement, à l’origine de la démarche.

La raison principale ? Le manque de souplesse et la rigidité dont jouit l’image de l’administration depuis de nombreuses années…

Manifeste 10 propositions pour un secteur public

De nombreuses lourdeurs héritées du passé

Ce Manifeste rappelle à juste titre les nombreux défauts du secteur public : la lourdeur administrative, le manque de souplesse et d’agilité au quotidien, le poids écrasant de la hiérarchie, les bureaux à l’ancienne qui ne donnent pas envie, le manque de reconnaissance du travail, la vie professionnelle au détriment de la vie privée, l’évolution moins rapide et plus directive en terme de carrières, le manque de réactivité et de créativité, l’opacité des rémunérations ou encore la pratique de l’entre-soi dans l’accès aux postes de la haute fonction publique…

Passer du discours aux actes

Pour faire leurs propositions, les rédacteurs se sont inspirés d’initiatives souvent issues de la communauté des innovateurs publics et de démarches du secteur privé en France ou du secteur public à l’étranger.

En plus d’être une déclaration écrite et publique qui expose une prise de position – définition d’un Manifeste, le document constitue aussi un recueil de bonnes idées pour passer du discours aux actes.

« Notre Manifeste s’inscrit dans une démarche positive avec des propositions concrètes pour avancer », précise Alma Meyer. Et la prochaine étape ? Les auteurs du Manifeste, avec l’aide de la plateforme Profil Public, espèrent recueillir le plus de signatures possibles afin d’être entendus par les décideurs publics. Affaire à suivre…

A lire aussi