Accélération pour le numérique à l'école

Education nationale
Le 10 septembre 2018

Jean-Michel Blanquer, le ministre de l'Éducation nationale, a précisé en cette rentrée 2018 la stratégie numérique des prochaines années pour l'école. Intitulé "le numérique au service de l'école de la confiance", ce plan entend placer l'innovation numérique au coeur des transformations pédagogiques et organisationnelles.

Trois ans après le plan numérique déployé à la rentrée 2015, le Gouvernement veut l'intensifier pour que la jeunesse soit de plain-pied dans le monde numérique.

1 – Les données scolaires au cœur de la stratégie numérique du ministère

Produites par toute la vie scolaire, ces données impliquent que les flux, leurs traitements et leur hébergement respectent strictement la vie privée des élèves et de leur famille, des professeurs et des personnels administratifs

La nomination d'un délégué à la protection des données (DPD) sera accompagnée par l’élaboration d’un code de conduite propre à l'Éducation nationale et la mise en place d’un comité d'éthique et d'expertise ainsi que celle d'un administrateur ministériel des données.

2 – Enseigner au XXIe siècle avec le numérique

Le numérique offre de nouveaux outils pour les professeurs et les élèves : les innovations numériques doivent être mises au service de l'efficacité pédagogique par le développement de l'intelligence artificielle et le déploiement progressif des objets connectés. Le ministère entend développer les banques de ressources numériques, expérimenter à grande échelle des outils et applications numériques pour les apprentissages fondamentaux ainsi que l'évaluation. Une plateforme de ressources numériques éducatives "Etincel" va être créée dans le cadre du projet "École, Numérique, Industrie" (ENI).

3 - Développement professionnel des professeurs

Les outils numériques vont être renforcés. Une plateforme PIX d'auto-positionnement et de certification des compétences numériques sera complétée par un volet spécifiquement adapté aux besoins des personnels. Des "tiers-lieux" destinés à l'innovation pédagogique seront ouverts à des acteurs d'horizons divers pour faire émerger de nouvelles solutions numériques.

4 - Renforcer les compétences numériques des élèves

Le ministère va développer les activités de fabrication et de création des objets numériques dès l'école primaire (programmation de robots par exemple). Hors temps scolaire, il encourage la mise en place d'ateliers d'apprentissage du codage.

5 – Densifier les liens avec les partenaires de l'École

Les collectivités territoriales sont aussi des partenaires incontournables dans cette stratégie : un "comité des partenaires du numérique pour l'éducation"  va structurer et systématiser les échanges entre ses membres. Des actions concrètes vont pouvoir bénéficier de l'appui financier des Investissements d'avenir (PIA 2 avec l'action INEE). La Caisse des dépôts va disposer d'un observatoire en ligne du numérique dans les établissements scolaires et les territoires. Enfin, le site Archiclasse favorisera la définition de projets d'aménagement, de rénovation et de construction scolaires adaptés aux technologies numériques.

Le ministère va généraliser un dispositif unique d'authentification FranceConnect Education et renforcer les interactions avec les acteurs de la EdTech (Educational technology).

On le voit : le numérique investit un système éducatif engagé dans des transformations pédagogiques et organisationnelles profondes.

http://www.education.gouv.fr/cid133192/le-numerique-service-ecole-confiance.html