Revue

Dossier

La révision institutionnelle, pour redonner vie à la démocratie

Le 15 septembre 2020

Les Français se sentent-ils réellement représentés par leurs élus ? Pas vraiment, certains même ne votent plus, ou blancs, ou nuls. Pourquoi ? Parce que la fabrique législative française repose de plus en plus sur une minorité, élue majoritairement a minima, et de moins en moins contestée par des contre-pouvoirs institutionnels. Ce rôle est désormais tenu par la rue. La révision institutionnelle voulue par Emmanuel Macron est pour l’heure à l’arrêt. Pourtant, plus que jamais, la question de la représentation de toutes les sensibilités d’une nation trop fragmentée se pose urgemment.

A lire aussi