Horizons publics : le top 5 des articles les plus lus en 2019

Le 30 décembre 2019

Pour clore cette année 2019, voici une sélection des 5 articles les plus lus ces douze derniers mois sur le site d'Horizons publics. Participation citoyenne et municipales 2020, transformation du management, stratégie numérique de l'État en question, place des agents et des fonctionnaires dans la transformation publique et expérimentation des villages du futur dans le Morvan sont abordés dans ces 5 articles.

  1. Municipales 2020 : la co-construction des programmes avec les habitants, une tendance de fond ?

    La participation des citoyens à l'élaboration des programmes des candidats sera-t-elle au coeur de la campagne des élections municipales de 2020 ? C'est ce qui semble ressortir d'une enquête d'opinion Cap Collectif - OpinionWay sur l'engagement citoyen des Français pour les élections municipales, dévoilée hier à Paris lors d'une rencontre avec la presse à laquelle la revue Horizons publics était conviée pour apporter un éclairage dans le prolongement des numéros sur "la participation citoyenne, un nouveau souffle?",  "Le printemps des maires" et l'événement participatif "Élu local : mission impossible ?".

    Par Julien Nessi, rédacteur en chef d'Horizons publics
     

  2. Le profil du manager public de demain : un leader ouvert et mieux formé

    Le service public évolue en permanence et de manière réelle. Il rencontre cependant des difficultés à suivre les mutations profondes et rapides de notre société, à l’heure de la digitalisation et de « l’ubérisation » de l’économie. Dans ce contexte, les nouveaux profils de managers publics sont déjà en pleine transformation, lente et plutôt discrète. Un rapprochement des profils et des pratiques avec ceux du monde de l’entreprise se réalise lui aussi.  Ainsi, quel est l’enjeu prioritaire de modernisation du secteur public ? Résolument, c’est dans un management public renouvelé avec des encadrants mieux formés que se trouve la réponse.

    Par Yvonic Ramis, Directeur Général des Services (DGS) de Vichy Communauté
     

  3. Pour en finir avec la bureaucratie d’État

    Depuis 6 ans, nous sommes engagés pour la réforme de l’État à travers une approche inédite, misant sur les équipes plus que sur les plans. Avec beta.gouv.fr, nous avons construit une communauté composée d’équipes pluridisciplinaires, responsables et pilotées par leur impact. Plusieurs centaines d’agents publics et d’experts de la société civile ont créé des services utiles à des millions d’usagers (Mes aides, PIX, La Bonne Boite, Démarches Simplifiées, Maintenant! ...). Nous avons proposé au gouvernement de généraliser cette approche pour en faire un puissant levier de transformation de l’action publique. Le gouvernement a pour l’instant privilégié le statu quo, nous conduisant à quitter la DINSIC. Nous expliquons ici les raisons pour lesquelles cette réforme reste nécessaire.

    Une tribune de Pierre Pezziardi, Hela Ghariani et Ivan Collombet
     

  4. Fonction publique : moderniser hors-la-loi

    Il n'y a rien d'évident à être un agent public en 2019. Outre que cela fait 15 (100 ?) ans que les fonctionnaires sont l'objet à la fois d'un dénigrement de leur utilité et d'une critique de leur nombre, sans que rien ni personne n'ait fait la démonstration qu'il était judicieux de le réduire, le service de l'action publique n'est pas de tout repos au quotidien : l'école, l'hôpital, la police, les tribunaux sont des lieux où la complexité et la détresse croissantes du monde se cristallisent, mais où la capacité à la prendre décemment en considération ne tient souvent plus qu'à un fil - quand celui-ci n'est pas rompu. Dans les services déconcentrés de l'État, dans les administrations centrales, dans certaines grosses collectivités locales... le désarroi est souvent le même.

    Une tribune collective de Cécile Avezard, ingénieure générale des ponts, des eaux et des forêts; Xavier Figuerola, designer, associé de Vraiment Vraiment; Laura Pandelle, designer à La 27e Région; Romain Beaucher, associé de Vraiment Vraiment; Alain Biriotti, facilitateur, Co-design It; Thibaut Chéron, administrateur territorial, directeur financier; Giulia Reboa, fonctionnaire d'Etat; Francis Rol-Tanguy, ingénieur général des ponts, des eaux et des forêts.
     

  5. Les Villages du futur dans le Morvan, ou l'aube d'un nouveau ruralisme ?

    Depuis quelques années, la France fait le constat de la décroissance des villes moyennes, de la désertification de leur centre-bourg. Des politiques dédiées sont mises en place comme « Action Coeur de ville » ou le programme de Revitalisation des centres-bourgs. Quant à la politique de la ruralité, elle avait un peu disparu des radars. La loi NOTRe de 2015 prévoit le renforcement des métropoles, la création d'intercommunalités et de communes nouvelles. L'un des objectifs est la diminution drastique du nombre de communes en France, représentant 50% des communes de l'Union européenne.

    Avec le mouvement des Gilets jaunes, la France des villages et des petites communes revient sur le devant de la scène. Le sujet d'un nouvel équilibre entre monde urbain et rural reprend des forces, d'autant que la question du réchauffement climatique est passée par là.

    Selon une étude Ifop / Familles rurales de 2018, si 59% des urbains estiment que le monde rural est en déclin (contre 43% pour les ruraux), 81% considèrent la vie à la campagne comme le mode de vie idéal. À ce jour, environ 100 000 citadins font le choix d'aller vivre en territoire rural tous les ans. Si le solde migratoire reste négatif, une inversion des pôles relatifs aux idéaux territoriaux pourrait être en cours.

    L'enfant des années soixante rêvait de « monter à la ville » pour y faire sa carrière et sa vie. Celui des années 2020 rêvera peut-être d'emblée de « grand air ». Dans cette perspective, repenser la ruralité de demain est une question éminemment contemporaine. C'est à cette tâche que s'est attelée le Pays Nivernais Morvan à travers le projet des Villages du futur.

    Une enquête exclusive sur cette démarche innovante des Villages du futur que nous vous proposons en libre accès sur horizonspublics.fr et est intégralement publiée dans un hors-série thématique sur "Le retour des ruralités" en partenariat avec l'Institut d'Auvergne Rhônes-Alpes du développement des territoires (IADT) publié en décembre. Le monde rural est en pleine transformation et mérite un éclairage spécifique. C'est la vocation de notre revue d'explorer ces nouveaux horizons.
    Par Frank Beau, auteur et journaliste spécialisé sur l'innovation publique

 

×
×

A lire aussi