Primavera De Filippi: La blockchain échapperait-elle au contrôle des États ?

Primavera De Filippi
©Conférences USI
Le 8 octobre 2018

Primavera De Filippi est l’une des meilleures spécialistes mondiales de la blockchain, une technologie qui, selon elle, permettrait de « disrupter les disrupteurs ». Chercheuse au centre d’études et de recherches de sciences administratives et politiques (CERSA1) et au Berkman-Klein Center for Internet & Society à l’université d’Harvard, elle s’intéresse aux enjeux juridiques et aux applications de cette nouvelle technologie, mais aussi à ses implications politiques et sociales. Elle a reçu la revue Horizons publics lors de la conférence USI 20182 à Paris, l’occasion de la questionner sur les applications de la blockchain pour les administrations et les collectivités territoriales.

OU
Abonnez-vous à la revue des Horizons publics
Formule intégrale
6 numéros + 4 hors-séries + accès lllimité au site et aux archives
S'abonner